Défiez votre destin

...
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Vampires (en cours)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vanagriel

avatar

Messages : 4
Points : 8
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/05/2017

MessageSujet: Les Vampires (en cours)   Dim 28 Mai - 22:32

Les Vampires
Tapis dans l’ombre tel des charognards
Autrefois simple résident clandestin dans la ville basse et aujourd’hui ses maîtres incontestés, les vampires sont les descendants des premiers humains corrompus, bien qu’aujourd’hui les origines des vampires soient multiples, ils restent pour la plupart des créatures imaginaires, issues du folklore humain. Cela s’explique par la nature sournoise et méfiante de ce peuple qui a appris à se fondre dans l’ombre pour survivre face aux autres races bien plus nombreuses qu’eux et ne les portant pas dans leurs cœurs.

Le peuple vampire est dirigé par un empereur ou une impératrice, dont ses atouts principaux sont sa force censée être inégalables et la peur qu’il transmet. La politique se caractérise par le despotisme, la "noblesse", composée des vampires qu’on nomme « supérieur » ont pratiquement tous les droits sur ceux qualifiés « d’inférieur », viol et meurtre ne sont que très peu réprimandé et son même considérer comme un droit naturel pour la plupart. Toutes chances d’ascension sociale sont très infimes et restent quelque chose de très rare, le meurtre étant le seul moyen employé à ce jour, cependant la régression sociale est bien moins difficile, être un vampire supérieur est un privilège pour lequel il faut se battre. Qu’est-ce qui différencie un vampire supérieur à un inférieur me demanderez-vous ? La force, dans plusieurs domaines, physique, magique, mais également sur le plan politique (jeux d’influences et de pouvoirs étant monnaie courante chez ce peuple). Il faut également savoir que chaque vampire, peut importer sa place dans la hiérarchie, est un combattant, les vampires n’ayant pas d’armée professionnelle due à leur sous-nombre.

Les tâches les plus ingrates sont réalisées par les goules, des créatures semblables à des cadavres animés, il s’agit en réalité de « vampire raté », ceux qui n’ont pas « survécu » à la transformation vampirique, ils sont bien plus nombreux que les vampires, soit 3 fois plus. Ils sont bien plus faibles que les vampires, non aucune conscience ou volonté sauf celle de se nourrir (le plus souvent de cadavre), ils sont cependant très agressifs et les contrôler n’est pas une mince affaire, seule les vampires supérieurs en possèdent comme serviteur.

Par conséquent les vampires ne mènent jamais de guerre « ouverte », n’étant à peine une centaine, tous affrontement sur un champ de bataille reviendrait à du suicide pour eux, non, les guerres que mènent les buveurs de sang sont plus subtiles. Assassinat, kidnapping, pot de vin, espionnage, les méthodes des vampires sont aussi variés que déloyal, la ville basse est l’exemple même de ce que les vampires sont capables de faire, cette ancienne ville de l’empire humain leur appartenant désormais complètement. Ils agissent tel des parasites, s’introduisant discrètement dans ce qu’ils désirent acquérir et la pourrissant de l’intérieur.

Dans un tel climat de fourberie et trahison, le rôle d’empereur est aussi convoité que dangereux, en effet ce peuple élitiste ne jurant que par la puissance est à l’affût de la moindre faiblesse, pour faire simple, chaque vampire convoite le rang d’empereurs et tous les moyens sont bons pour conquérir le trône. Car oui, si les vampires attribuent une grande valeur à la force, il n’en accorde guère à l’honneur, un duel peut très vite se transformer en embuscade, le moindre débat peut devenir un coup de dague dans le dos, comme dit précédemment, tous les moyens sont bons pour le maître des créatures de la nuit. Il n’est donc pas étonnant que plus d’une vingtaine d’empereurs et d’impératrice, ce soit succéder à la tête du peuple vampire, si la plupart de leur nom ont été oubliés, on peut retenir 4 noms qui sont resté dans les mémoires de ce peuple : Rayleigh, le premier ayant « unifié » les vampires, même s’il reste surtout connu pour avoir été assassiné un mois après s’être autoproclamé empereur des vampires, c’est lui qui en quelque sorte lancer la course sanglante pour devenir empereur. Il y a ensuite Kruul, considéré comme l’un des plus puissants empereurs, il l’a non seulement su s’imposer comme empereur à long terme après de nombreux prédécesseurs incapable de se maintenir, son règne est également le plus long à l’heure actuelle. Kehntar est le troisième nom qui mérite d’être retenu, son règne est connu pour avoir été plutôt calme et d’une longueur non-négligeable, beaucoup le perçoivent comme un faible qui a su se maintenir empereur. Et enfin Vanagriel, impératrice actuelle et successeuse directe de Kehntar qu’elle a tué, beaucoup la considère comme la plus violente des chefs que les vampires n’aient jamais connue, elle a apporté une certaine organisation dans la société vampirique et est également connue pour arracher abusivement les canines de ses opposants..

Si ce rôle est, comme vous aurez pu le constater, hautement dangereux, les privilèges qu’ils accordent en valent la chandelle. L’empereur à littéralement TOUS les droits sur ses congénères et cela peut importe qu’il soit inférieur ou supérieur, sa voix fait loi et ses ordres ont la valeur de saintes écritures, ce n’est pas pour rien que la place est tant convoité.

La vie d’un vampire est donc une éternelle lutte pour la survie et pour le pouvoir et cela se fait ressentir dans leur rapport aux uns aux autres. Les sentiments chez les vampires, bien qu’existant, sont plus sombres et bien moins intense que chez les autres races comme les humains par exemple, l’amitié tient d’avantage d’un mélange et confiance (quelque chose de rare pour ce peuple) et même parfois de peur, rappelons que chez eux, un ami n’est qu’un rival potentiel qui ne l’est pas encore trahi. L’amour aussi quant à lui est quelque chose de très complexe, pour commencer, il faut savoir qu’il n’y a pas de mariage ou de cérémonie équivalente chez les vampires, l’affection chez un vampire passe essentiellement par les rapports sexuels, deux vampires se retrouvant régulièrement pour partager leur couche de manière consentante peuvent être considérés comme « amoureux » ou du moins entretenir une relation privilégiée. Cependant, la monogamie est plutôt rare chez les vampires qui ont des tendances assez libertines sur ce domaine et cela n’est que rarement source de conflit, disons que de parler de favoris est plus probant que d’amoureux. La plupart des pratiques sont d’ailleurs autorisées chez les vampires (homosexualité, bisexualité ne sont, en aucun cas, mal vu).

Il y a cependant un type de relation totalement inexistante chez les vampires, il s’agit de la famille. Il y a des alliances, mais elles sont fragiles et il n’y a aucune affection entre ses membres. Il n’y pas non plus de relation parent-enfant entre le mordu et le mordant, de manière générale les vampires fraîchement transformés sont laisser à leur sort et doivent survivre et se démarquer par eux-mêmes, les vampires sont des élitistes et chacun doit faire ses preuves au sein de la ville basse. Les morsures ne sont d’ailleurs pas sujettes à un quelconque contrôle, un vampire est libre de mordre qui il veut, quand il veut. Les vampires ne se mordre entre eux que pour deux raisons, le meurtre ou durant les rapports sexuels, il s’agit d’une pratique qui témoigne d’une grande confiance, car il s’agit d’offrir une certaine vulnérabilité à son partenaire.

En revanche, même si les vampires ont très peu de lien affectueux entre eux, la vie d’un des leur passera toujours avant celle d’un membre d’une autre race, sauf si cela sert leur intérêt bien sûr, mais les vampires sont par nature raciste, considérant non seulement les autres races comme des ennemis, mais également comme des vermines n’ayant pas accès à l’immortalité ou autre capacité vampire, cependant une fois mordue, les vampires n’ont que faire de la race d’origine de leur nouveau congénère, c’est le seul point sur lequel les vampires sont égaux. Les seules représentant des autres espèces pouvant être aperçus sont des prisonniers, servant généralement de repas.


Caractéristiques


Les vampires sont des créatures de la non-vie, ils n’ont pas le besoin de respirer ou de dormir (bien qu’il soit possible pour eux de rentrer dans un sommeil s’apparentant plus à un état de repos), cet état les rend également infertiles, il n’y a donc pas d’enfant vampire et l’acte charnel n’est qu’un plaisir ! De toute manière, une fois mordu, toute croissance cesse et le vampire gardera à jamais l’apparence qu’il avait d’être mordu. La « reproduction », si l’on peut dire, des vampires se fait donc par la morsure, il y a environ une chance sur 4 pour qu’une morsure mène à une transformation en vampire, dans deux cas sur quatre la morsure produira une goule, sinon la morsure entraînera la mort pure et simple du mordu.

La transformation d’un vampire est une étape douloureuse qui dure d'une à trois heures, durant laquelle le concerné tombera dans une sorte de coma, en se réveillant, il gardera tous les souvenirs de sa vie passés et sera animé d’une forte faim, ses sens seront décupler et l’odeur du sang le rendra extatique, le premier repas d’un fraîchement mordu est souvent une orgie de violence et de sang. La faim prendra toujours le pas sur les sentiments ou la raison.

Les vampires se nourrissent donc exclusivement de sang, peu importe son origine, on remarque cependant que les vampires ont toujours un goût prononcé pour le sang de la race d’origine, le sang de dragon est considéré comme un met précieux. Bien que leurs appétits soient assez variables, tout vampires doit en moyenne consommer 4 à 5 litres de sang tous les deux jours, plus un vampire est en manque de sang, plus il s’affaiblit et plus il deviendra agressif jusqu’à qu’il meurt, les plus coriaces peuvent tenir près d’une semaine sans une goutte de sang. Il s’agit de la mort la plus violente qu’un vampire puisse craindre, il s’agit d’une véritable torture physique, car le vampire perdra petit à petit ses forces, mais également psychologiques, la folie prenant pas à pas sur la raison.

Cependant devenir un vampire ne présente pas que des inconvénients, bien au contraire, ce n’est pas pour rien que les vampires sont craints par les mortels. Pour commencer tous les vampires sont immortels vis-à-vis du temps et comme dit précédemment, ils ne vieillissent pas. Les vampires possèdent une vision nocturne accrue et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ne ressentent aucun malaise à la lumière du soleil et peuvent donc se montrer en pleine journée sans aucun problème, il reste cependant plus à l’aise dans la pénombre de par leur nature fourbe et sournoise.

Les vampires sont difficilement différentiables par rapport à leur race d’origine, car ces derniers gardent la majorité de leur compétence une fois transformé en buveur de sang, ainsi il y a des vampires polymorphes par exemple. Les seuls éléments physiques pouvant indiquer la nature vampirique d’une personne sont assez minces, il y a la couleur des cheveux, souvent décolorés voir totalement blanc ou encore leurs canines plus prononcées, mais cela reste difficilement remarquable au premier abord (en général si vous voyez les canines d’un vampire, c’est que vous êtes très mal barré). Ce n’est pas pour rien que les vampires infiltrent facilement les autres races, ils sont difficilement reconnaissables pour ce qu’ils sont véritablement.

D’autant plus que les vampires n’ont pas de langue leur étant propre, la majorité des vampires parlent la langue commune ou connaissent celle de leur ancien peuple, par exemple un Elfe Vampire parlera le langage elfique en plus de la langue commune.

En ce qui concerne la foi, les vampires vénèrent principalement la déesse de l’obscurité Ether et le dieu de la lumière Deimos, mais la religion n’a qu’une part minime dans la société vampirique, il n’y a que peu de vampires véritablement pieux et encore moins de fanatiques religieux. On peut cependant remarquer une certaine vénération hypocrite de l’empereur ou de l’impératrice et surtout de la puissance qu’il/elle représente, car bien que chaque vampire ne désire qu’une seule chose, prendre le pouvoir, la force que suscite leur chef est une source de peur pour tous et donc, de respect.  

Les formes de magie pratiquées par les vampires sont : la magie du sang, du poison, du fléau, etc...

 



Types de vampire, affilié et autonome, alignement…



⇒ Les Types de Vampires

Chaque race de ce monde est vampirisable sauf les dragons, cependant certain race sont moins présentes dans la population vampire.

-Les Elfes – Vampires : très rare pour diverse raison. Tout d’abord, les elfes et les vampires ont très peu de contact, rappelons-nous que les elfes vivent sur une île flottante, de plus les elfes perçoivent la vampirisation d’un des leurs comme une véritable abomination (comme la plupart des races en vérité) et sont tués immédiatement. Disponibilités Limitée.

-les Polymorphes – Vampires : plus présent que les elfes vampires dans la population vampirique, mais moins que les humains. Peu de contraintes.

-Les Humains – Vampires : les plus nombreux parmi les vampires, les premiers vampires étant à l’origine des humains corrompus, les humains sont plus facilement transformables en vampire que les autres races.

⇒ Les affiliés, les autonomes et leur alignement

Lorsque vous décidez d’incarner un vampire, deux choix s’offriront à vous : être affilié ou autonome. Ces termes désignent votre appartenance à l’empire des vampires ou non, les affiliés en font partie, les autonomes sont livrés à eux-mêmes (les autonomes auront une disponibilité réduite).

Qu’est-ce que cela change ? Beaucoup de choses, les deux choix ayant leur défaut et leur avantage.

Si vous êtes un affilié :
+ : accès aux sang facilités. Lieux fixe de vie. Possibilités d’avoir une goule. Vie remplie de privilège si vous êtes un supérieur. Soutien d’allié (bien que peu fiable).
- : vous disposez de moins de liberté, car vous êtes soumis aux " lois" des vampires. Si vous êtes un inférieur, vous devrez subir les privilèges des supérieurs. Vous vivez dans une société dans laquelle chaque membre est un potentiel ennemi.

Si vous êtes autonomes :
+ : liberté totale.
- : accès au sang plus difficile. Seule la plupart du temps. Vie de Nomade en général. Avoir une goule est plus difficile.

Ce choix a donc son importance, dotant plus que votre alignement en sera lié. Première précision concernant celui, aucun vampire BON, ne sera accepté ! Les vampires de par leur nature, sont forcément MAUVAIS, bien que certain puisse être NEUTRE. Voici une liste des alignements disponible pour les vampires :

-LoyalMauvais : bien que cela puisse paraître étonnant, c’est un alignement commun chez les vampires, la peur est le moteur de cette loyauté et cette peur est omniprésente. La peur remplace en quelque sorte le respect et l’honneur chez les vampires, si cette peur disparaît la loyauté disparaît également. Seuls les affiliés peuvent avoir cet alignement
- NeutreMauvais : alignement assez classique également. Peut-être pris par n’importe qu’elle vampire.
- ChaotiqueMauvais : alignement de prédilection pour les vampires livrer à eux même. Disponible pour tous, mais plutôt conseillé aux affiliés.
- ChaotiqueNeutre : pour les vampires les moins violents. Uniquement disponible pour les vampires autonomes.

Les exceptions sont bien sûr possible, si elles sont justifiés et cohérentes.




     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Vampires (en cours)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée Comtes Vampires (en cours de peinture )
» Générateurs de pseudo: vampires, elfiques, etc...
» Les films de Vampires d'hier à aujourd'hui
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» [De la Cruz, Melissa] Les Vampires de Manhattan - Tome 1: Les vampires de Manhattan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Défiez votre destin :: Informations :: Background :: Races :: Vampires-
Sauter vers: